top of page

Complications liés aux LO 1° ou 2°

Il existe différentes complications liés aux lymphoedèmes. Loin de vouloir alarmer, je souhaite simplement faire de la prévention et vous informer.

La première complication à mon sens c'est l'impact psychologique qui accompagne les lymphoedèmes mais également les lipoedèmes. Lorsque l'on ne supporte plus de se voir dans un miroir, quand le regard des gens aux alentours change et que l'estime de soi dégringole au sous-sol, il est plus que temps de faire quelque chose. La déformation au niveau des tissus principalement des membres inférieurs provoque une difficulté à la marche, de la difficulté pour se vêtir que ce soit par les mouvements ou les habits et empêche de vivre sereinement sa vie. Sous prétexte que ces personnes sont en surpoids ou obèses, elles se voient trop souvent infligés des paroles blessantes et pas du tout constructives. Je rencontre d'ailleurs un grand nombre de patientes qui me rapportent avoir été dénigrées, pas ou peu écoutées et surtout mal conseillées. Alors il est plus que temps de rappeler une chose essentiel dans ce traitement : NON, IL NE SUFFIT PAS DE BIEN MANGER ET DE FAIRE DU SPORT ! Le drainage lymphatique manuel et la contention élastique lorsque cela est possible sont essentiel à un bon traitement !

La seconde complication et pas des moindres, c'et l'infection. Connue sous le terme médical d'érysipèle. C'est une infection bactérienne qui touche l'épiderme. L'érysipèle est généralement causé par une bactérie appelée streptocoque, qui va provoquer une inflammation de la peau, visible à travers une rougeur caractéristique. En cas d’érysipèle, le streptocoque pénètre dans la peau par une plaie, comme une coupure, ou par une zone endommagée, comme une brûlure ou une mycose. Dans la majorité des cas, l'érysipèle se situe sur la jambe mais peut également apparaitre à d'autres endroits sur le corps tel que les bras ou le visage. Il s'agit d'une maladie relativement fréquente, avec plusieurs milliers de nouveaux cas par an. L'érysipèle n'est pas mortel mais nécessite uune prise en charge rapide et un traitement médicamenteux pour éviter d'éventuelles complications. Dans des cas plus rares, la bactérie en cause peut être un staphylocoque, plus particulièrement chez les enfants.

On reconnait cette infection bactérienne aux symptomes suivants : 

  • Appartitoin d'une plaque rouge, enflée et chaude au toucher;

  • une fièvre supérieur à 38°C, accompagnée de frissons;

  • des ganglions lymphatiques enflés autour de la zone concernée;

  • une sensation de fatigue et de malaise général.

 

Conseil : faite un tracé à l'aide d'un stylo sur la zone rouge et aller consulter un médecin, il pourrait ainsi constaster l'évolution rapide ou non de l'infection.

L'apparition et le développement d'un érysipèle peuvent être favorisés par plusieurs facteurs de risques :

  • l’âge, car les personnes les plus touchées sont des enfants ou des personnes de plus de 40 ans ;

  • les problèmes circulatoires, comme des varices ou une insuffisance veineuse ;

  • un système immunitaire affaibli, à cause d’une maladie sous-jacente ou d’un traitement médical ;

  • le diabète ;

  • l’obésité 

bottom of page